La COVID-19 aux États-Unis

La COVID-19 et ses conséquences sur votre ESTA USA

Les États-Unis sont l’un des pays les plus gravement touchés par le coronavirus (COVID-19) et le nombre de contaminations continue d’y augmenter. Lisez cette page pour savoir quelles conséquences cela a pour votre voyage aux États-Unis et ce que cela signifie pour votre ESTA.

La COVID-19 aux États-Unis

Le premier cas de contamination par le coronavirus aux États-Unis a été signalé le 21 janvier 2020. Toutefois, à l’heure actuelle, le virus n’y est pas encore sous contrôle et plus de quatre millions de cas ont été recensés, ainsi que plus de cent milles décès.

La COVID-19 aux États-Unis

Quelles sont les conséquences pour mon voyage ?

Depuis le 13 mars 2020, des restrictions de voyage sont imposées aux voyageurs provenant de l’Espace Schengen, dont font partie la France et la Belgique. Tous les voyageurs qui se sont rendus dans une zone à risque les 14 jours précédant leur départ se voient refuser l’entrée aux États-Unis, peu importe qu’ils soient déjà en possession d’un ESTA ou non.

Interdiction d’entrée

L’interdiction d’entrée aux États-Unis s’applique aux voyageurs qui se sont rendus dans l’un de ces pays 14 jours avant leur départ pour les États-Unis : France, Belgique, Allemagne, Autriche, Chine, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Iran, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et Suisse.

Transit aux États-Unis

Les voyageurs provenant des pays ci-dessus peuvent toujours effectuer une escale ou un transit aux États-Unis sur présentation de leur billet d’avion vers leur destination et s’ils ne se sont pas rendus dans leur pays d’origine les deux semaines précédant leur voyage. Dans ce cas, ils peuvent utiliser l’ESTA classique, qui peut être demandé sur ce site web.

Si vous ne vous êtes pas rendu dans un pays à risque ces 14 derniers jours, vous pouvez demander un ESTA pour les États-Unis sans restriction.

Demander un ESTA dès maintenant

Pas de visa de travail, mais bien un ESTA

L’administration Trump a décidé de ne plus délivrer de visas de travail aux travailleurs saisonniers, aux jeunes filles au pair, aux techniciens et aux autres travailleurs étrangers jusqu’à la fin de l’année. L’objectif de cette mesure est de permettre aux travailleurs américains de conserver leur emploi et de relancer l’économie après la crise sanitaire.

Cette restriction ne s’applique qu’aux voyageurs qui souhaitent travailler aux États-Unis, et non aux voyageurs d’affaires, qui peuvent toujours demander un ESTA en ce moment.

Quand pourrai-je à nouveau me rendre aux États-Unis ?

À l’heure actuelle, personne ne sait quand les voyageurs munis d’un ESTA pourront à nouveau se rendre aux États-Unis sans restrictions. Étant donné que les chiffres augmentent rapidement, les mesures de lutte contre la COVID-19 ne seront très probablement pas assouplies prochainement et les vacances et les voyages d’affaires aux États-Unis ne seront pas autorisés. Nous vous tenons informé des derniers développements relatifs à la COVID-19 sur cette page.

Je suis déjà aux États-Unis, que faire ?

Il n’est pas nécessaire de rentrer immédiatement en Europe si vous vous trouvez aux États-Unis. Il est néanmoins recommandé de suivre les conseils des autorités nationales et de Santé publique France. Tenez-vous informé des derniers développements, car les mesures diffèrent dans chaque État.

Dans tous les cas, il est conseillé de suivre les recommandations suivantes :

  • Demandez une prolongation de votre ESTA à temps.
  • Lavez régulièrement vos mains pendant 20 secondes avec de l’eau et du savon.
  • Touchez vos yeux, votre bouche et votre nez le moins possible.
  • Évitez les contacts sociaux et gardez 2 mètres de distance.
  • Portez un masque dans les lieux publics.
  • Couvrez votre visage si vous toussez ou éternuez.
  • Essayez autant que possible d’acheter votre nourriture dans des drive-in, des restaurants à emporter ou des magasins.

Durée de séjour maximale avec un ESTA prolongée temporairement

En temps normal, il n’est pas possible de prolonger une autorisation de voyage ESTA, mais une exception est faite en ces temps de crise sanitaire. Si vous ne parvenez pas à quitter les États-Unis avant la fin de la validité de votre ESTA, vous pouvez demander une prolongation de 30 jours. Elle peut être demandée auprès du service de l’Immigration, par exemple, à un aéroport ou à un poste-frontière.

Serai-je indemnisé si je n’utilise pas mon ESTA ?

Une fois qu’une demande d’ESTA a été déposée et a été traitée par le service américain de l’Immigration, il n’est plus possible d’annuler la demande. Les autorités américaines ne remboursent les frais dans aucun cas, même si l’ESTA n’a pas pu être utilisé (par exemple, lorsqu’une interdiction d’entrée est imposée). Vous pouvez essayer de vous faire rembourser les dommages occasionnés par votre assurance voyage ou votre assurance annulation. Bien qu’il ne soit pas possible de se rendre aux États-Unis pour le moment, la validité de l’ESTA n’est pas modifiée. Un ESTA est valable deux ans après son approbation, sauf si le passeport du voyageur expire avant la fin de ce délai. Vu cette longue période de validité, vous pouvez déjà demander un ESTA sans tracas pour un voyage qui aura lieu quand l’interdiction d’entrée aux États-Unis aura été levée.

Clause de non-responsabilité : la situation relative à la COVID-19 évolue très rapidement, ainsi que les mesures prises par le gouvernement américain. C’est pour cette raison qu’il n’est pas possible de garantir que les informations présentes sur cette page sont toujours actuelles et à jour. Informez-vous de l’état actuel des choses en consultant régulièrement la présente page et en vous renseignant auprès de votre compagnie aérienne, de votre voyagiste et des autorités nationales.